Aller au contenu principal
Ile de Houat
© Simon Bourcier
Port Houat
© Simon Bourcier
Hoëdic
© Simon Bourcier
Côte Hoëdic
© Simon Bourcier

Cap sur les îles de Houat et Hoedic 

favorite_borderAjouter aux favoris Carte touristique

Déconnexion garantie sur les îles bretonnes de Houat et Hoedic dans le Morbihan. Larguez les amarres pour une pause hors du monde à deux pas de la Baie de Quiberon.

A quelques encablures de la Baie de Quiberon, évadez-vous vers les îles de Houat et Hoedic. Situées à une quinzaine de kilomètres seulement de la Presqu'île de Quiberon, les îles de Houat et Hoedic offrent un dépaysement assuré le temps d’une journée ou d’un week-end dans le Morbihan, en Bretagne.

Dès la traversée vers Houat et Hoedic, des paysages saisissants s’offrent à vous. Avis aux randonneurs : plusieurs kilomètres de sentiers sillonnent les côtes de ces deux petites îles enchanteresses, situées au sud de la Bretagne. Rien que la traversée en bateau vers ces deux îles au large suffit pour aider votre esprit à prendre ses distances. En posant le pied sur leur sol, vous avez déjà tout oublié ou presque. Une journée inoubliable en perspective ! 

Nature exceptionnelle

Petits bijoux de nature, les îles de Houat et Hoedic vous accueillent dans toute leur simplicité et se découvrent en mode « slow ». Pas un bruit, seulement celui des vagues et des oiseaux marins. Inspirez un bon air iodé et ressentez le vent qui fait rosir vos joues. 

Profitez de plages sublimes aux eaux cristallines pour vous tous seuls. Admirez chardons bleus, immortelles des dunes et l’emblématique lys maritime au gré de longues balades méditatives.

Profitez de votre escapade pour assister à un retour de pêche sur le port Saint-Gildas à Houat ou au port d'Argol à Hoedic. La pêche artisanale y est aujourd'hui encore l'activité principale.

Réservez votre traversée à l'Office de tourisme. Départ en bateau des ports de Quiberon, Locmariaquer ou encore La Trinité-sur-Mer.

Îlots de l’archipel, refuges pour les oiseaux marins

L’archipel de Houat-Hoedic est constellé d’îlots rocheux propices à la reproduction de nombreuses espèces protégées et menacées d’oiseaux marins. De l’emblématique goéland argenté au mystérieux océanite tempête, ces espèces font partie intégrante du patrimoine naturel de notre territoire. Bretagne Vivante, association de protection de la nature, sensibilise la population, les plaisanciers et les visiteurs à la préservation de la tranquillité des oiseaux marins de l’archipel. De mars à fin août, les îles de Houat et d’Hoedic et les îlots rocheux de l’archipel hébergent huit espèces d’oiseaux marins nicheurs : le goéland marin, le goéland argenté, le goéland brun, l’océanite tempête, le cormoran huppé, l’huîtrier-pie, le gravelot à collier interrompu et le puffin des Anglais (espèce menacée en voie d'extinction). En plus de ces oiseaux nicheurs, de nombreux oiseaux migrateurs font halte dans l'archipel, comme le puffin des Baléares. De passage en été, c'est l'espèce d'oiseau marin la plus menacée d'Europe !

Le dérangement est une menace bien réelle et chacun peut agir pour la limiter en adoptant de bons gestes :

  • À la plage, restez au plus près de l’eau pour éviter d’écraser les nids de gravelots par mégarde, bien camouflés dans le sable des hauts de plages ;
  • Tenez votre chien en laisse ;
  • Gardez vos distances : ne vous approchez pas des oiseaux, qu’ils soient à terre ou en mer. S’ils s’envolent à votre approche ou poussent des cris d’alarme, ils ont été dérangés ;
  • Respectez la réglementation : renseignez-vous sur le statut de protection des sites que vous souhaitez visiter. Certains îlots sont interdits d’accès entre le 15 avril et le 31 août pour garantir la tranquillité des oiseaux pendant la période de reproduction.